Aller au contenu principal

Lycée de l'Horticulture et du Paysage de Tournus

Actualités

Deux nouveaux massifs dans l'établissement

Après deux années consacrées notamment à l'étude des diverses techniques de végétalisation, les élèves de BTS2 Aménagements Paysagers ont appliqué leurs connaissances et leurs expériences techniques à travers un chantier d’une journée dans le parc du lycée. Deux massifs ont été ainsi tout récemment créés.

Le premier a été réalisé avec des plantes de sol sec, qui apprécient une exposition ensoleillée. C’est donc un style méditerranéen qui s’est imposé en utilisant palmier, cyprès d’Italie ou encore orangers du Mexique, le tout planté sur une toile tissée recouverte de différents paillages minéraux, pour une parfaite cohérence avec le style des végétaux.

 

 

A proximité, un arbre du même style, dénommé " Albizia julibrissin ‘Ombrella’ ", permettra d’ombrager deux bancs. Ce végétal préfère les sols aérés, ce qui n’est en général pas le cas sur Tournus, avec une argile collante et asphyxiante pour les racines. Les élèves ont donc cherché et mis en œuvre une solution technique : un drain a été placé autour de la motte afin que l’air circule davantage autour du système racinaire. De plus, la fosse de plantation a été amendée par des graviers et du compost afin d’alléger au maximum la terre et recréer au mieux des conditions proches de son milieu naturel.

Le second massif comporte quant à lui des végétaux de mi-ombre et de sol frais. C’est ici le paillage organique qui a été retenu pour recouvrir les plantations. Une quarantaine de vivaces couvre-sol ont été placées au pied des arbustes afin de recouvrir totalement le massif, pour éviter le désherbage. Au centre ont été plantés Cornouiller des Pagodes (avec ses branches en étages), arbre à caramel, érable sangokaku et cornouiller de Chine, des plantes rares.

 

 

L’agencement des végétaux a été soigneusement étudié par les élèves, avec un objectif de cohérence et de style. Au total, ce sont cinquante-six espèces supplémentaires qui sont venues enrichir le parc afin d’offrir aux élèves et apprentis un support de cours toujours plus vivant et concret, en lien avec une matière primordiale dans cette filière professionnelle : la reconnaissance des végétaux.